Serrières

Serrières > Les ponts au fil du temps

Les ponts au fil du temps

JPEG - 74.5 ko

Le premier pont suspendu a vu le jour en Angleterre. Il faisait 110 mètres de long. Les frères Seguin d’Annonay commencèrent à leur tour de concevoir des ponts suspendus. C’est sur la Cance qu’ils établirent leur premier pont de 18 mètres de long et de 0, 50 m de large. Ils en construisirent un autre sur la Galaure. On leur doit également, en 1825, la construction du premier pont suspendu sur le Rhône à Tournon, toujours utilisé par les piétons.

La décision de construire un pont entre Sablons et Serrières est prise au début de 1827. Malgré quelques discussions sur l’emplacement de ce dernier, certains plaidant pour que le pont soit construit à la hauteur de la rampe du bac face à la Grande Rue (aujourd’hui Rue de l’Eglise), d’autres préférant un emplacement à la hauteur de la rue Charvet (aujourd’hui route d’Annonay), c’est finalement ce dernier emplacement qui fut choisi.

L’adjudication fut prononcée le 10 mars 1827 au profit de MM. Seguin et Montgolfier et Cie. Elle fut ensuite approuvée par une ordonnance du Roi Charles X, le 16 mai 1827.

JPEG - 135.1 ko

Les travaux, financés par Étienne Gautier natif de Serrières, sont exécutés par les Etablissements Baudin de Châteauneuf-sur-Loire (Loiret). Ils avancent rapidement, malgré l’impétuosité du Rhône et en décembre 1827, les structures porteuses (pile centrale et culées) sont construites.

Le 20 août I828, pour la première fois, on traverse le Rhône en quelques minutes ! On peut aisément imaginer l’émotion des utilisateurs lorsqu’ils foulèrent le tablier du pont pour la première fois.

En 1843, les compagnies de bateaux à vapeur demandent le rehaussement du tablier du pont de deux mètres pour faciliter la navigation. Quatre nouveaux câbles sont alors ajoutés. Dès 1866, un arrêté préfectoral donne des limites de charges.

La réalisation de la nouvelle route d’Annonay, l’évolution des véhicules et surtout l’augmentation des poids lourds ne correspondent plus aux nouvelles normes de sécurité. En 1931, la décision est prise de construire un nouveau pont.

JPEG - 287.3 ko

En 1944, dans la nuit du 31 aout au 1er septembre, les allemands font sauter le pont.

Les travaux de reconstruction se dérouleront entre1948 et 1951
Le 21 décembre 1972, un des câbles de suspension se rompt pour cause de corrosion. Le pont est interdit le même jour à la circulation des poids lourds puis, dès le lendemain, celle de tous les véhicules. Le 9 juin 1973, la circulation est rétablie dans les deux sens grâce à deux ponts provisoires (ponts Bailey), dont la construction a été entreprise le 16 mars 1973.

Pour plus de détails